Règles de confidentialité

Site dessine-moi-un monde

Les options « Commentaires » et « Formulaire de contact » du site n’étant pas activées, ce site ne collecte aucune donnée personnelle.

Application « Déstresse, progresse ! »

Règles de confidentialité pour l’application « Déstresse, progresse ! »

L’application Déstresse, progresse ! est un guide visuel et sonore, disponible sur Google Play Store, pour accompagner les utilisateurs dans leurs séances de respiration (de type cohérence cardiaque mais pas exclusivement).

La durée de la séance est paramétrable entre une et 20 minutes, ainsi que la durée de l’inspiration et celle de l’expiration entre 2 et 16 secondes.

Il est possible de choisir entre plusieurs profils visuels, déclinés en plusieurs couleurs.

Les derniers réglages sont enregistrés sur le téléphone.

Un historique du nombre quotidien de séances terminées est également enregistré sur le téléphone afin d’afficher un calendrier mis à jour avec toutes les séances réalisées pour visualiser la régularité de la pratique (régularité recommandée pour des bénéfices santé à long terme).

L’application Déstresse, Progresse ! peut-être utilisée à tout âge. Elle ne contient pas d’annonces, elle ne collecte pas de données personnelles et sensibles, elle ne nécessite pas d’accès à la position.

Cette application est le fruit de la collaboration entre Virginie Lembert, professionnelle de la gestion du stress pour Sophro-In et Marie-Véronique Gauduchon, Dessine-moi un monde.

Application « Qui chante ici ? »

Règles de confidentialité pour l’application « Qui chante ici ? »

Ce jeu est une démo, un prototype qui vise à fédérer naturalistes experts (enregistreurs et collectionneurs de chants et de cris, photographes, dessinateurs), associations de protection de la nature et éditeurs, en vue d’ouvrir la connaissance de la faune et la flore à un public plus large, sur de nouveaux supports.

Cette démo s’appuie sur le contenu du manuel et du CD associé « Le chant des oiseaux » d’André Bossu et François Charron paru en 1998 aux éditions Sang de la terre. C’est à ces auteurs qu’elle s’adresse en priorité.

Elle propose l’écoute d’un chant tiré au hasard et trois noms d’oiseaux : il s’agit de reconnaître quel est l’oiseau qui crie ou chante. Lorsque le bon oiseau est reconnu, une photographie de l’animal (trouvée sur Internet) est affichée. Puis elle recommence avec un nouveau chant.

Aucune donnée personnelle n’est utilisée pour le jeu. Aucune donnée de jeu n’est enregistrée.

La diffusion de ce prototype est restreinte à la recherche de partenaires en vue soit de rassembler les fonds permettant de couvrir les droits d’auteurs, soit de s’associer à des fonds sonores et visuels libres de droit pour une diffusion gratuite de ce type de jeux, soit de proposer une rémunération des auteurs d’enregistrements et de photographies ou dessins proportionnelles aux éventuelles recettes liées à la vente d’applications analogues.